Contexte

Un établissement pharmaceutique de production et distribution de médicaments génériques souhaite renforcer ses relations avec les officines françaises.
En 2014, une trentaine d’officines avaient été auditées par Les Maïacteurs pour alimenter des ateliers de réflexion sur les besoins et attentes de ces pharmacies à l’égard de leur partenaire industriel.

En 2015 s’amorcent les premiers pas d’un programme de soutien institutionnel et opérationnel.

Premier sujet auquel apporter une solution : donner aux pharmaciens une meilleure connaissance de leurs patientèles, notamment celles des grandes pathologies chroniques (Asthme, Diabète, Hypertension).

Objectif

> Détecter les besoins immédiats en données, indicateurs et alertes     des pharmaciens d’officine en matière de patientèle
> Définir les pathologies à prendre en considération en priorité
> Concevoir un outil décisionnel permettant un diagnostic rapide et le suivi
   régulier des populations de patients chroniques
> Accompagner la réalisation de la solution logicielle d’aide à la décision
> Former les pharmaciens itutlaires à l’exploitation de cette solution

Résultats

> Définition des critères de sélection des patients prioritaires    (asthmatiques, diabétiques et hypertendus)
> Rédaction du cahier des charges et de la maquette fonctionnelle de l’outil
   « Vision Patient » (version 1 puis version 2)
> Constitution des paniers de soins recommandés (suivant les recommandations
    médicales consignées dans un Guide du conseil officinal)
> Accompagnement de la réalisation de l’outil, tests
> Présentation officielle et formation
> Enquête d’usage de la version 1 de l’application et collecte des besoins
   en vue de la version 2

Application consultable sur demande, contactez-nous !

Méthodes

> Constitution d’un groupe de pharmaciens pilotes
> Recueil des besoins et contraintes opérationnels
> Collaboration avec la SSII spécialisée Offisanté
> Production documentaire
> Animation de groupes de travail
> Formation

Pourquoi “Big Data”
> Parce que le système remonte et analyse tous les tickets de caisse et les stocks quotidiens de l’officine, avec un historique de 2 ans minimum

> Parce que nos clés de lecture permettent de reconstituer les consommations de dizaines de milliers de patients à l’officine
> Parce que, si la démarche pilote ne concerne qu’une trentaine de pharmacies, elle promet d’en impliquer des centaines, voire des milliers !